Appelés à la conversion écologique

Date de l'activité: 

Heure:  9h30-12h30

Type d'activité:  Conférences

Une lecture de Laudato Si’, les 20 octobre, 10 et 24 novembre 2018 de 9h30 à 12h30

PROGRAMME

20 octobre

0. INTRODUCTION

1. VOIR ce qui se passe dans notre maison commune

1a.

Contempler la beauté de cette « nature » dont nous faisons partie (Contemplation 5 sens).
Constater que l’évolution de l’univers est une rude aventure, et nous demander si elle est porteuse de sens.
1b.

Nous mettre devant les blessures que les êtres humains infligent à la terre (LS, chap. 1)
Reconnaître « les causes profondes » de ces blessures :  la racine humaine de la crise écologique (LS, chap. 3)

10 novembre

2. JUGER (sens, valeur)

2a. Dégager dans la tradition judéo-chrétienne ce qui donne « plus de cohérence à notre engagement en faveur de l’environnement » (LS, chap. 2)

2b. JUGER (sens, valeur). « Penser aux divers composantes d’une écologie intégrale, qui a clairement des dimensions humaines et sociales » (LS, chap. 4)

 

24 novembre

3. AGIR.

3a. « Quelques grandes lignes d’action qui concernent aussi bien chacun de nous que la politique internationale » (LS, chap. 5)

3b. « Quelques lignes de maturation humaine inspirées par le trésor de l’expérience spirituelle chrétienne » (LS, chap. 6)

 

Méthode suivie :

Entretien/exposé – temps personnel d’approfondissement – temps d’échanges

Notre trimestriel

Dossier : Chrétiens et Musulmans - Les défis d'une cohabitation

Nos évènements

  • Appelés à la conversion écologique

    Une lecture de Laudato Si’, les 20 octobre, 10 et 24 novembre 2018 de 9h30 à 12h30

    20 Octobre 2018

    9h30-12h30

    Trouver/retrouver une relation juste avec notre environnement, en apprécier le sens, réfléchir sur notre style de vie et sur nos idéaux ainsi que sur nos engagements.

  • Les ‘family units’ - Atelier à RiveEspérance

    Animé par Baudouin Van Overstraeten.

    3 Novembre 2018

    14h00 - 15h30

    L’unité de la famille est un droit fondamental; et les familles avec enfants mineurs ne devraient jamais être détenues, car la vie familiale n’est pas possible en détention. Et pourtant le gouvernement belge vient d’ouvrir près de l’aéroport de Bruxelles des « maisons familiales » pour y enfermer des familles migrantes en vue de leur éloignement. Une campagne citoyenne vise à sensibiliser sur la primauté de l’intérêt de l’enfant, dont la place n’est jamais en détention, pas même en raison du statut migratoire de ses parents.

Inscrivez-vous à la newsletter

Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez périodiquement nos actualités