En Question n°134

Corona : Les germes d’un monde meilleur ?

lire la revue

En Question est la revue du Centre Avec. Tous les trois mois, elle vous propose ses analyses, reportages, interviews et prises de position. Notre objectif ? Vous aider à comprendre le monde et vous donner le désir de vous engager.

Le dernier dossier

Corona : Les germes d’un monde meilleur ?

Monde d’avant et monde d’après : la césure est-elle pertinente ? Est-il vraiment possible de changer la société ?

 

edito

Parce que c’est possible

Vincent Delcorps

Nous sommes nombreux à trouver que le monde va mal. Ou, à tout le moins, qu’il ne va pas dans la bonne direction. Nous sommes choqués devant le poids des inégalités, inquiets devant les atteintes portées à notre environnement, déçus par les dysfonctionnements de nos démocraties, incommodés par le climat de pression permanente… Et pourtant, nous sommes nombreux à ne pas trop réagir. À accepter ces états de fait. À nous en accommoder. À nous y habituer.

L’un des principaux facteurs susceptibles d’expliquer notre inaction tient dans une forme de résignation. Ou de fatalité. « C’est ainsi », « tant pis », « l’on n’y peut rien »… Malgré nos idéaux, nous pensons que le monde est condamné à demeurer inchangé. Imparfait. Parce qu’il serait impossible de le changer.

La Covid nous a apporté une sacrée leçon. Sous nos yeux ébahis s’est produit l’inattendu. En quelques mois, un virus a fait le tour du monde, nous privant de nos libertés les plus fondamentales, provoquant l’effondrement de nos économies et la transformation de nos vies sociales. L’incroyable s’est produit. L’impensé. L’impossible.

Notre monde marche sur des fils. En cherchant à repousser toujours plus les limites, il feint d’oublier sa propre fragilité. Il refuse de voir qu’il est menacé. Dans la foulée du coronavirus, d’autres impossibles pourraient pourtant se produire. Krachs boursiers, bouleversements des marchés du travail, écroulement de nos démocraties, vagues migratoires, désastres climatiques, ruptures intergénérationnelles, robotisation à outrance, déshumanisation de nos vies constituent quelques-uns des périls qui nous guettent.

Au cours des derniers mois, les frontières du réel ont été dépassées. Cela a été source d’anxiété. Mais, dans des gestes de fraternité nouvelle, les germes d’un monde meilleur ont aussi été posés. Plus que nous effrayer, la Covid doit nous éveiller. Si des drames sont possibles, de belles histoires le sont également. « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait », s’amusait Mark Twain. Tous, aujourd’hui, là où nous sommes, avec les talents qui sont les nôtres, nous voilà appelés à passer à l’action. À co-construire ce monde de demain. Ensemble. Parce que c’est possible. Et parce que c’est urgent.

à la rencontre

Le mouvement : Agroecology in Action

Agroecology In Action (AiA) est un mouvement qui rassemble des paysan·nes et des petit·es producteur·rices, des associations et des collectifs citoyens engagés pour l’alimentation durable, des groupes de mangeur·euses responsables et solidaires, des chercheur·euses, des coopératives, des ONG, des défenseur·euses de l’environnement, des PME de l’économie sociale et solidaire, des acteur·rices de la santé et de la lutte contre la précarité.

Lire la suite
toutes nos rencontres

épinglés pour vous

Monique Tonglet-Vélu

Parole et Silence, 2020, 94 p.

Xavier Dijon, préface de Jérôme Vignon

Editions jésuites, 2020, 384 p.

Mauro Almeida Cabral

Academia, 2020, 163 p.

tous nos épinglés

notre humeur

Pour en sortir plus heureux

Notre société n’est plus la même. Qu’on le veuille ou non, la pandémie de la Covid qui a touché le monde entier, mais aussi le dérèglement climatique et la perte de biodiversité dont les conséquences vont en s’accroissant, nous forcent à muter profondément. La question aujourd’hui est de savoir si nous acceptons cette situation et tentons d’en tirer des perspectives nouvelles et solidaires, ou si nous ne sommes que des spectateurs subissant cette nouvelle normalité.

Lire la suite
toutes nos humeurs

à propos

En Question est la revue trimestrielle du Centre Avec. Elle éclaire les questions de société et nourrit la quête de sens de ses lecteurs. Traitant d’écologie, de démocratie et d’interculturalité, elle donne des clés pour comprendre et nourrit le désir de s’engager. À travers ses analyses, reportages, interviews, elle entend combattre les injustices, mais toujours en choisissant l’optimisme. En Question défend les valeurs de solidarité, d’égalité, de tolérance, de soin pour l’environnement et la recherche du bien commun.

Rédacteur en chef : Vincent Delcorps.
Membres du comité de rédaction : Claire Brandeleer, Guy Cossée de Maulde, Jean Marie Faux, Marie Renard et Frédéric Rottier.
Membres du comité éditorial : Laila Amahjour, Guy Cossée de Maulde, Simon-Pierre de Montpellier, Jean-Jacques Durré, Jean Marie Faux, Enzo Pezzini, François Tempels, Luc Uytdenbroek et Vincent Vancoppenolle.

qui sommes-nous ?