En Question n°131

L’accélération. Peut-on lui résister ?

lire la revue

En Question est la revue du Centre Avec. Tous les trois mois, elle vous propose ses analyses, reportages, interviews et prises de position. Notre objectif ? Vous aider à comprendre le monde et vous donner le désir de vous engager.

Le dernier dossier

L’accélération. Peut-on lui résister ?

Nous sommes tous à la recherche d’équilibre. Plusieurs sortes d’équilibres en fait : entre temps professionnel et vie de famille ; entre temps pour soi et temps pour les autres ; entre intérieur et extérieur ; entre écoute et expression ; entre faire et être…

edito

La contemplation dans l’action

Vincent Delcorps

Nous sommes tous à la recherche d’équilibre. Plusieurs sortes d’équilibres en fait : entre temps professionnel et vie de famille ; entre temps pour soi et temps pour les autres ; entre intérieur et extérieur ; entre écoute et expression ; entre faire et être…

Nous sommes tous à la recherche d’équilibre, mais la plupart d’entre nous peinons à le trouver. Ou à le garder. Dans la durée. Alors, il nous faut un coupable. Et bien souvent, c’est le temps que nous critiquons. Nous l’accusons de manquer, de filer entre les doigts, de passer sans être vu, et même… d’accélérer !

Ce n’est pas un scoop : le temps n’accélère pas. En revanche, nos vies, elles, vont de plus en plus vite. Et à plusieurs égards, c’est problématique. Car dans un monde ultra-speedé, les plus âgés, les plus fragiles, les moins rapides peinent parfois à trouver leur place. Car, dans une société au rythme effréné, il est devenu malaisé d’aller encore en profondeur, d’entrer vraiment en relation, d’échapper à une culture de la superficialité. Car dans le monde d’aujourd’hui, nous sommes nombreux à ne plus trouver notre équilibre.

Pour oublier le rythme infernal du quotidien, nous cherchons alors des échappatoires. Si nous en avons les moyens, nous nous offrons des vacances de rêve dans un hôtel de luxe. Ou une retraite en silence dans un monastère à l’écart. Nous pratiquons la méditation, la marche, la peinture, le yoga, le trail… Tout cela est très bien. Car cela nous aide à tenir le coup. Mais cela ne suffit pas toujours : ce ne sont parfois là que des parenthèses dans une vie qui demeure folle.

Peut-être nous faut-il viser autre chose. Oui, nous avons besoin d’une vie équilibrée, mais plus encore d’une vie cohérente. D’une vie unifiée. Dont les fragments puissent être assemblés en un fil. Et nous avons besoin que ce fil soit solidement arrimé au cap intérieur de nos valeurs. Alors, et alors seulement, même chaotiques, nos vies pourront avoir un sens. Et dans la rapidité de nos actions, nous pourrons vivre aussi de contemplation.

Avec Hartmut Rosa, en quête de résonance

Vincent Delcorps

Étonnant monde que le nôtre. Où le temps semble être compté en permanence. Toujours plus vite ! Ce matin, c’est au pas de charge que vous avez habillé vos enfants, et en courant que vous les avez nourris. Ce midi, vous mangerez dans un fast-food. Rapidos ! Après quoi, si l’on vous y autorise, vous vous offrirez un temps de repos. Mais court : pas plus qu’une micro-sieste. En fin de journée, dans votre grande surface préférée, vous éviterez les files en scannant vos produits. Sans doute opterez-vous pour un plat préparé. Car ce soir, vous n’aurez pas le temps de cuisiner…

Face à l’accélération numérique

Véronique Guisen

Parallèlement à la révolution numérique en marche, l’inclusion numérique devient un enjeu de plus en plus important. Tous les publics ne sont pas armés pour affronter la numérisation croissante. Pour certains, qui cumulent précarité économique, sociale et vulnérabilité numérique, la dématérialisation (ou numérisation) devient un nouveau facteur d’exclusion.

Redonner des cycles à notre temps

Vincent Delcorps

En Belgique francophone, c’est une espèce rare – il n’y en a qu’une dizaine. Et pourtant, quel bonheur d’échanger avec un écopsychologue ! Vincent Wattelet en est un. Une vocation née d’un double amour : la psyché humaine d’une part, la militance écologique de l’autre.

Marcher dans le temps présent

Sébastien de Fooz

Lorsqu’on part en pèlerinage pour une destination lointaine, est-on en dehors du temps ou, au contraire, est-on justement plus en mesure de saisir ce qu’il contient ? Se lasse-t-on de la lenteur, de l’horizon qui défile à mesure que l’on met un pas devant l’autre ?

à la rencontre

« Cittaslow ». Ralentir nos villes pour améliorer nos vies

Cittaslow est un réseau international de villes ou communes du bien-vivre. S’inspirant de l’expérience du « slow food » – centrée sur le concept de qualité alimentaire – mais en l’élargissant à la qualité de vie globale, le mouvement fête ses 20 ans cette année. Né en Italie, à l’initiative des maires de quatre petites villes, le réseau a pour moteur cette intuition fondamentale : « There is no smart without slow » (il n’y a pas de ville intelligente sans lenteur).

Lire la suite
toutes nos rencontres

épinglés pour vous

Michel Damar, Joseph Pirson (avec la coll.)

Presses universitaires de Namur, 2019, 273 p.

Pierre Dulau, Guillaume Morano et Martin Steffens

Lessius (Collection « Donner raison », Philosophie), 2019, 464 p.

Marc Verdussen

Académie Royale de Belgique, 2019, 100 p.

tous nos épinglés

notre humeur

L’écologie, un sale coût ?

Mon travail m’entraîne aux quatre coins de l’Europe. Quelques clics et mes vols sont réservés. Devinez : j’écris ces lignes dans un aéroport ! Le compteur de mon empreinte carbone s’affole…

Lire la suite
toutes nos humeurs

à propos

En Question est la revue trimestrielle du Centre Avec. Elle éclaire les questions de société et nourrit la quête de sens de ses lecteurs. Traitant d’écologie, de démocratie et d’interculturalité, elle donne des clés pour comprendre et nourrit le désir de s’engager. À travers ses analyses, reportages, interviews, elle entend combattre les injustices, mais toujours en choisissant l’optimisme. En Question défend les valeurs de solidarité, d’égalité, de tolérance, de soin pour l’environnement et la recherche du bien commun.

Rédacteur en chef : Vincent Delcorps.
Membres du comité de rédaction : Claire Brandeleer, Guy Cossée de Maulde, Jean Marie Faux, Marie Renard et Frédéric Rottier.
Membres du comité éditorial : Laila Amahjour, Guy Cossée de Maulde, Simon-Pierre de Montpellier, Jean-Jacques Durré, Jean Marie Faux, Enzo Pezzini, François Tempels, Luc Uytdenbroek et Vincent Vancoppenolle.

qui sommes-nous ?