En Question n°137

La démocratie pourrait-elle disparaître ?

lire la revue

En Question est la revue du Centre Avec. Tous les trois mois, elle vous propose ses analyses, reportages, interviews et prises de position. Notre objectif ? Vous aider à comprendre le monde et vous donner le désir de vous engager.

Le dernier dossier

La démocratie pourrait-elle disparaître ?

Ploutocraties. Populismes. Extrémismes politiques. Augmentation des inégalités. Nous vivons dans un monde où la démocratie est mise en péril à plus d’un titre. Il est évident que la récente crise du COVID n’a fait qu’accentuer des plaies déjà à vif. Le monde entier est alors apparu extrêmement fragile, exposant aux yeux de toutes et de tous la précarité – y compris politique – dans laquelle nous vivons. Rien n’est éternel. Si nous n’en étions pas encore certain.e.s, c’est maintenant chose faite[…]

edito

Se plie mais ne rompt pas...

Marie Renard

Ploutocraties. Populismes. Extrémismes politiques. Augmentation des inégalités. Nous vivons dans un monde où la démocratie est mise en péril à plus d’un titre. Il est évident que la récente crise du COVID n’a fait qu’accentuer des plaies déjà à vif. Le monde entier est alors apparu extrêmement fragile, exposant aux yeux de toutes et de tous la précarité – y compris politique – dans laquelle nous vivons. Rien n’est éternel. Si nous n’en étions pas encore certain.e.s, c’est maintenant chose faite.

Comment pouvons-nous alors, en tant que citoyennes et citoyens, réagir face à tout cela ? Quelle chance avons-nous, quel espoir nourrissons-nous d’édifier aujourd’hui une démocratie plus effective ?

Le dossier de ce numéro d’En Question aborde ces enjeux, en nous offrant une vue d’ensemble des menaces auxquelles la démocratie est confrontée et en présentant des pistes prometteuses pour y faire face.

En effet, bien que la période que nous vivons soit difficile pour notre démocratie et pour les citoyens et citoyennes que nous sommes, rien n’est perdu. Nous devons nous battre, innover, faire preuve de résilience et de créativité car tant qu’il y a de l’espoir diront certain.e.s, mais surtout de l’imagination j’ajouterais, rien n’est perdu !

Il suffit, à ce propos, d’observer les élans d’ingéniosité, de prises d’initiatives dont certaines personnes ou groupes de personnes font preuve pour essayer de trouver des solutions et permettre à la démocratie de se réinventer. Si eux le font, pourquoi pas nous ? Pourquoi pas vous ? Ce que ce dossier nous permet de constater, c’est que des solutions existent et que nous avons toutes et tous le droit et le devoir de prendre part au processus démocratique.

En référence à la célèbre fable de La Fontaine, intitulée Le chêne et le roseau, soyons comme ce dernier qui se plie mais ne rompt pas malgré la violence du vent. La démocratie de demain repose sur nos épaules, à nous de tout faire pour lui rendre ses lettres de noblesse quelles qu’en soient les épreuves à surmonter.

L’Union européenne : berceau d’une nouvelle démocratie à construire

Pierre Defraigne

L’Union européenne (UE) tient du paradoxe : d’un côté, elle élargit le champ de la démocratie en permettant à l’Europe d’accéder à une souveraineté potentielle plus importante ; de l’autre, elle en complique l’exercice par la complexité des enjeux et par la bureaucratisation du processus de décision qui incombe aux États-membres[…]

Communauté germanophone de Belgique : le modèle de “dialogue citoyen permanent”

Christoph Niessen

Par décret du 25 février 2019, adopté à l’unanimité, le Parlement de la Communauté germanophone de Belgique a institué un « dialogue citoyen permanent » (permanenter Bürgerdialog).

Il a mis en place un modèle de participation citoyenne particulièrement intéressant, dont voici la structure :Le modèle comporte deux instances majeures. Il y a, d’une part, le « Conseil citoyen » (Bürgerrat), qui est la composante permanente du modèle. […]

 

Région de Bruxelles-Capitale : vers une Assemblée Citoyenne permanente

Pepijn Kennis, Marie Corman, Florence Prudhomme

Agora Brussels est un mouvement citoyen qui veut mettre en place une Assemblée citoyenne composée de Bruxellois.es tiré.e.s au sort, avec le même niveau de pouvoir que le Parlement de la région Bruxelles-Capitale[…]

eChange : apprendre de ses erreurs à l’école de la démocratie

Edoardo Traversa

Faire de la politique et pour les citoyens comprendre ce que peut faire la politique n’a jamais été aussi difficile. En même temps, c’est sur la qualité de notre démocratie que nous jouons notre avenir[…]

à la rencontre

Le mouvement : Agroecology in Action

Agroecology In Action (AiA) est un mouvement qui rassemble des paysan·nes et des petit·es producteur·rices, des associations et des collectifs citoyens engagés pour l’alimentation durable, des groupes de mangeur·euses responsables et solidaires, des chercheur·euses, des coopératives, des ONG, des défenseur·euses de l’environnement, des PME de l’économie sociale et solidaire, des acteur·rices de la santé et de la lutte contre la précarité.

Lire la suite
toutes nos rencontres

épinglés pour vous

Philippe Barbier

Editions Quart Monde, 2020, 157 p.

Charlotte Luyckx

Academia, 2020 (Academia, Science, éthique et société), 224 p.

tous nos épinglés

notre humeur

toutes nos humeurs

à propos

En Question est la revue trimestrielle du Centre Avec. Elle éclaire les questions de société et nourrit la quête de sens de ses lecteurs. Traitant d’écologie, de démocratie et d’interculturalité, elle donne des clés pour comprendre et nourrit le désir de s’engager. À travers ses analyses, reportages, interviews, elle entend combattre les injustices, mais toujours en choisissant l’optimisme. En Question défend les valeurs de solidarité, d’égalité, de tolérance, de soin pour l’environnement et la recherche du bien commun.

Rédacteur en chef : Vincent Delcorps.
Membres du comité de rédaction : Claire Brandeleer, Guy Cossée de Maulde, Jean Marie Faux, Marie Renard et Frédéric Rottier.
Membres du comité éditorial : Laila Amahjour, Guy Cossée de Maulde, Simon-Pierre de Montpellier, Jean-Jacques Durré, Jean Marie Faux, Enzo Pezzini, François Tempels, Luc Uytdenbroek et Vincent Vancoppenolle.

qui sommes-nous ?