L'empreinte de la migration

Date de l'activité: 

Heure:  19h30

Type d'activité:  Conférences

Conférence/débat

Venez réfléchir et discuter avec nous autour des questions des migrations.  

Angles d'approche:

  • Objectivation de la réalité de la migration par François De Smet, directeur de Myria
  • Considérations de géo-stratégie sur l'avenir de la migration par Claire Rodier, directrice du Gisti (Paris) et membre du réseau euro-africain Migreurop
  • La réponse politique de l'Europe à la question migratoire par Pierre Vimont, Senior fellow de Carnegie Europe
  • L’impact sur les sociétés d’accueil par Johan Leman, fondateur de Foyer asbl et professeur émérite KU Leuven
  • La réponse des jésuites à la question des réfugiés et des migrants forcés par Baudouin Van Overstraeten, directeur du JRS Belgium

Animation par Paul Germain (TV5Monde)

Mardi 14 novembre à 19h30,
Théâtre Saint-Michel

Rue Père Eudore Devroye 2 à Etterbeek

Entrée €15
Étudiants €5
Gratuit pour les élèves du Collège

Réservations en ligne

Une organisation du Jesuit Refugee Service Belgium et de l’Association des Anciens Elèves du Collège Saint-Michel
en partenariat avec le Centre Avec et l'Association des Parents du Collège.

Notre trimestriel

Dossier : Chrétiens et Musulmans - Les défis d'une cohabitation

Nos évènements

  • Appelés à la conversion écologique

    Une lecture de Laudato Si’, les 20 octobre, 10 et 24 novembre 2018 de 9h30 à 12h30

    20 Octobre 2018

    9h30-12h30

    Trouver/retrouver une relation juste avec notre environnement, en apprécier le sens, réfléchir sur notre style de vie et sur nos idéaux ainsi que sur nos engagements.

  • Les ‘family units’ - Atelier à RiveEspérance

    Animé par Baudouin Van Overstraeten.

    3 Novembre 2018

    14h00 - 15h30

    L’unité de la famille est un droit fondamental; et les familles avec enfants mineurs ne devraient jamais être détenues, car la vie familiale n’est pas possible en détention. Et pourtant le gouvernement belge vient d’ouvrir près de l’aéroport de Bruxelles des « maisons familiales » pour y enfermer des familles migrantes en vue de leur éloignement. Une campagne citoyenne vise à sensibiliser sur la primauté de l’intérêt de l’enfant, dont la place n’est jamais en détention, pas même en raison du statut migratoire de ses parents.

Inscrivez-vous à la newsletter

Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez périodiquement nos actualités